Des Vikings dans le St-Laurent (en l’an 2005)

L’autre hypothèse

Après dix années de recherches, autant en archives que sur le terrain, Napoléon Martin livre « L’autre hypothèse » sur la découverte de l’Amérique par des Vikings, ainsi que leur implantation sur la Côte-Nord du Fleuve St-Laurent.

Pas à pas, il nous entraîne dans l’analyse minutieuse de huit années de voyages de ces « Gens du Nord ». Nous nous attarderons tout particulièrement sur le périple de trois ans de Thorfinn Karlsefni de l’an 1004 à 1007.

Le principal document utilisé est la « Saga d’Eirik le Rouge ».  Jamais ce casse-tête Viking n’avait été soutenu par des hypothèses s’emboîtant aussi parfaitement les unes dans les autres.

De plus, l’analyse comparative de trois cartes anciennes confirmeront la localisation précise des Vikings : Hellulant, Markland et Vinland. Pour couronner le tout, Napoléon Martin nous soumet une théorie tout à fait nouvelle sur l’intrigue du délinéament de « Vinland Map ».