La Revue d’histoire courtise le passé de la Côte-Nord

Revue 2023

Baie-Comeau, le 19 avril 2023 – La Revue d’histoire de la Côte-Nord est maintenant disponible. Le numéro 75-76 fera l’objet d’un double lancement, soit le 26 avril à la Maison du patrimoine de Baie-Comeau et trois jours plus tard à l’aréna Guy-Carbonneau à Sept-Îles dans le cadre du Salon du livre de la Côte-Nord.

Réalisé conjointement par la Société historique de la Côte-Nord et la Société historique du Golfe, ce numéro de 80 pages propose 12 articles abordant une kyrielle de sujets plus intéressants les uns que les autres sur le territoire de Tadoussac et à la Basse-Côte-Nord. Il y a des escales à Tête-à-la-Baleine de même qu’à Natashquan, mais les deux principaux pôles de la région, Baie-Comeau et Sept-Îles, sont particulièrement choyés dans ce numéro.

La Revue d’histoire propose notamment une série de 23 photographies rappelant les débuts de Baie-Comeau entre 1930 et 1942, provenant de fonds d’archives acquis récemment, soit ceux de Frederik Gerard Thompson, Salvator Guinta et Suzan Walsh. Un texte d’Émelie D’Astous porte sur une figure légendaire de Baie-Comeau, Alice Lane, et le rôle qu’elle a joué en 1944 pour sensibiliser les Baie-Comois à l’art moderne. Un autre texte raconte l’histoire du plus vieux centre commercial de la Côte-Nord, en l’occurrence le Centre Laflèche. L’archiviste Catherine Pellerin s’intéresse à la période où les Nord-Côtiers votaient en retard à l’époque des élections différées et des paris électoraux.

Un grand-père écrit à son petit fils pour lui parler du Baie-Comeau de son enfance. Éric Mikkelborg lui raconte la vie d’autrefois à Baie-Comeau au sein de la communauté anglophone. Pour le bénéfice du lecteur, le texte a été traduit en français par Julien Huard. La Revue d’histoire reproduit également un reportage du journaliste McKenzie Porter publié dans le magazine Maclean’s en 1953 dépeignant la frénésie qui animait les rues de Sept-Îles à l’époque du boom minier alors que l’Amérique du Nord avait les yeux tournés vers cette petite ville de la Côte-Nord en pleine mutation économique.

Claudette Villeneuve nous fait découvrir les maires de Sept-Îles au fil des ans depuis 1904.  Stefan Marchand s’inspire des récits de voyage de John Uriah Gregory pour décrire comment on vivait en Basse Côte-Nord, particulièrement à Blanc-Sablon, en 1886. L’artiste Emilie Pedneaud décrit avec finesse et poésie l’expérience qu’elle a vécue à Tête-à-la-Baleine à l’automne 2022 lors d’une résidence au centre d’artiste Glaise Bleue où elle est allée à la rencontre des aînés de ce petit village du XIXe siècle. Fidèle à sa quête de l’histoire de la Nouvelle-France, Pierre Rouxel nous transporte à Tadoussac en 1629 pour revivre l’enterrement du huguenot Jacques Michel tel que raconté par Champlain. Pierre-Olivier Combelles signe un nouveau reportage sur John James Audubon peignant un fou de bassan à Natashquan à l’été 1833.

La Revue d’histoire profite de ce numéro pour rendre hommage à Guy Côté décédé le 20 novembre dernier. Féru et passionné d’histoire, Guy Côté s’est joint à l’équipe de direction de l’unique magazine d’histoire de la Côte-Nord dès 2004. Il a publié 38 articles à titre individuel et 10 autres en collaboration avec des chercheurs. L’hommage est signé par Réjean Langlois, ex-président de la Société historique du Golfe, et décrit le parcours d’un homme bon et généreux, profondément attaché à la Minganie et à la Côte-Nord.

– 30 –

 

Source : Raphaël Hovington

Pour entrevue : Catherine Pellerin au 418 296-8228

Avis de convocation – AGA 2021

Tous les membres en règles  sont convoqués à l’assemblée générale annuelle de la Société historique de la Côte-Nord, qui se tiendra le 28 octobre 2021, à 19 h, à la Maison du patrimoine Napoléon-Alexandre-Comeau (Ancien bureau de poste) , au 2, Place La Salle à Baie-Comeau.

Compte tenu du contexte actuel, il ne nous ait pas possible d’avoir plus de 25 personnes en présentiel, nous vous offrons donc la possibilité d’y participer par visioconférence. Toutefois, vu le nombre limité de place, vous devrez en faire la demande en contactant Mme Catherine Pellerin : shcn@globetrotter.net ou par téléphone 418 296-8228 le plus rapidement possible. De plus, pour obtenir le lien ZOOM, il vous faudra confirmer votre présence pour le recevoir. Cliquez sur l’image ci-bas pour allez à la page avec les documents de la réunion et la liste de vérification.

Grandir sur la Côte-Nord en rappel à la Société historique

Baie-Comeau, le 29 juin 2021 – Si vous l’avez manquée en 2019, c’est le temps de vous reprendre car la Société historique de la Côte-Nous vous offre une deuxième chance de voir et de revoir son exposition Grandir sur la Côte-nord : l’enfance au temps des pionniers, à partir du 6 juillet, au 2 place La Salle, à Baie-Comeau.

Grandir sur la Côte-Nord, l’enfance au temps des pionniers explore le monde de l’enfance sur la Côte-Nord, de la fin du XIXe siècle jusqu’au milieu du XXe siècle, à travers des témoignages recueillis par les élèves du regretté historien Pierre Frenette, de récits de vie et des nombreux fonds d’archives photographiques de la Société historique de la Côte-Nord. Plusieurs artéfacts permettent aussi de mieux se représenter la vie de ces enfants dont l’univers était imprégné par l’immensité de la forêt boréale, les caprices du fleuve Saint-Laurent et l’absence de route reliant les villages les uns aux autres.

Cette exposition a été conçue par l’historienne Hélène Grenier. Native de Granby et mère de trois enfants, cette dernière vit à Baie-Comeau depuis 1993. Après ses études en histoire à l’Université de Sherbrooke, où elle a obtenu une maîtrise en histoire sociale, Mme Grenier découvre les œuvres de la photojournaliste américaine Lida Moser. Elle est conquise par les portraits d’enfants captés aux quatre coins du Québec par celle-ci pour le magazine Vogue. Comme elle se passionne elle-même pour la photographie, elle mûrit le projet de concevoir une exposition totalement inédite et sortant des sentiers battus, entièrement dédiée au monde de l’enfance sur la Côte-Nord au temps de pionniers, en s’inspirant de l’approche de la photojournaliste.

L’exposition Grandir sur la Côte-Nord, l’enfance au temps des pionniers donne la parole à des Nord-Côtiers de naissance et d’adoption, des hommes et des femmes, qui lèvent le voile sur leurs souvenirs d’enfance pour les partager avec le grand public. Personne ne restera indifférent devant ces confidences qui décrivent un monde où, malgré l’isolement et les sacrifices, on pouvait rire et pleurer, s’amuser, rêver et se montrer résiliant devant l’adversité.

Une visite guidée très particulière

La conceptrice de l’exposition sera présente sur les lieux le 7 juillet, de 15 h à 17 h, pour guider le public et répondre à toutes vos questions. Il n’y aura pas de lancement officiel. Toutes les mesures sont prises pour respecter les consignes sanitaires. L’exposition sera accessible du mardi au samedi, de 10 h à 12 h et de 13 h à 17 h, jusqu’au 2 septembre.

Le Musée régional de la Côte-Nord a accueilli cette exposition en 2020. Elle y a connu beaucoup de succès malgré toutes les contraintes engendrées par la COVID-19.

– 30 –

Source : Raphaël Hovington 

Pour entrevues :       Hélène Grenier (418 296-9232)      

                                    Catherine Pellerin  (418 296-8228)