Baie-Comeau, le 26 juin 2017 – La Société historique de la Côte-Nord s’associe au Club nautique de Baie-Comeau et convie la population à une conférence portant sur « Les obstacles à la navigation dans le golfe et sur le fleuve Saint-Laurent : d’hier à aujourd’hui » le mercredi 5 juillet, à 19 h 30, au Carrefour maritime de Baie-Comeau.


Deux navigateurs de plaisance cumulant plus de 60 ans d’expérience dans le golfe et sur le fleuve Saint-Laurent partageront leur passion et leurs connaissances de la navigation à voile avec le public dans le cadre de l’exposition estivale de la Société historique de la Côte-Nord, Phips : Vestiges de tempêtes, soulignant le vingtième anniversaire de la fin des fouilles sur l’épave du Elizabeth and Mary de la flotte de l’amiral Phips. Cette activité permettra aussi de mieux apprécier le travail des capitaines et matelots à l’approche du Rendez-Vous 2017 des grands voiliers internationaux qui trouveront refuge au quai de Baie-Comeau du 14 au 16 juillet prochain.

Président d’honneur du Rendez-vous 2017, M. Pierre Caron est vice-commodore du Club nautique de Baie-Comeau. Adepte de la navigation à voile depuis 1971, il sillonne le golfe Saint-Laurent depuis 28 ans, de Baie-Comeau à St-Pierre et Miquelon, en passant par Terre-Neuve. Aux commandes de La Marie-Claude, son voilier, il a même effectué deux séjours en Scandinavie.

Ingénieur de formation, sa carrière a notamment été orientée vers les affaires publiques et le secteur maritime. Dans un exposé d’une trentaine de minutes, il abordera neuf thèmes permettant de saisir les obstacles majeurs à la navigation, comme la météo, les courants, les glaces, les vents et les hauts-fonds, avant de conclure sur une pensée de Raoul Blanchard soutenant que « le Saint-Laurent a plus de qualités que de défauts ».

En effet, « il est permis de le tenir pour un fleuve remarquable », soutenait M. Blanchard, comme s’attardera à le démontrer M. Pierre-Philippe Landry, responsable du port de plaisance, à l’aide d’une série de cartes diffusées sur écran pour soutenir l’exposé de M. Pierre Caron et permettre à ce dernier de capter l’attention de son auditoire en décrivant, entre autres, les contraintes de brouillard et de grands vents à l’origine de centaines de naufrages tant à l’Île St-Paul que plus près de nous à Anticosti ou de la Pointe-aux-Anglais à Pointe-des-Monts.

L’entrée à cette causerie est gratuite. Le public aura la possibilité de poser des questions durant une trentaine de minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *