Le 15 février 1965, le Canada se dotait d’un drapeau. Ce drapeau, qu’on appelle l’Unifolié en français, est bordé de rouge et, au centre, un carré blanc est orné d’une feuille d’érable rouge stylisée à 11 pointes. Les 2 bandes rouges seraient inspirées d’un autre drapeau, celui du Royal Military College of Canada, à Kingston, en Ontario.

En quête d’indépendance

Alors que Mackenzie King est premier ministre le débat sur l’adoption d’un drapeau distinct fait rage. Durant la Second Guerre mondiale, les Canadiens s’étaient battu sous pavillon britannique arborant la Red Ensign. Le 8 novembre 1945, un comité mixte de la Chambre et du Sénat est créé pour proposer un drapeau national. Six mois plus tard, 2 695 dessins avaient été proposés. De plus, l’Assemblée législative du Québec faisait pression pour que le drapeau ne comporte pas de symboles étrangers. Il faut dire que le Québec possédait déjà un drapeau distinct depuis le 21 janvier 1948. L’initiative qui ne changea pas grand-chose, puisque qu’à la Red Ensign on n’ajouta que l’écu des armoiries du Canada de l’époque.

Les Égyptiens règlent « le problème du drapeau »

À l’époque de l’adoption du drapeau, Lester Bowles Pearson est à la tête d’un gouvernement libéral. En 1964, il forme un comité parlementaire du drapeau, doté de 15 membres, dont les décisions mènent, en 1965, à l’adoption de l’Unifolié.

M. Pearson était récipiendaire du prix Nobel de la paix pour son rôle dans l’essai de mettre fin à la crise du canal de Suez et la création des Casques bleus lorsqu’il était ambassadeur du Canada à l’ONU, en 1956. C’est sur cette expérience avec les casques bleus que M. Pearson s’appuie pour doter le Canada d’un drapeau distinct. En effet, lors de la crise du Canal de Suez, les Casques bleus canadiens se sont vu refusé l’entrée au pays. Pourquoi? Parce que le drapeau utilisé à ce moment était ce qu’on appelle la Red Ensign canadien (voir image) et que le conflit opposait les Britanniques aux Égyptiens, la présence de l’Union Jack sur notre drapeau était problématique. L’objectif premier de M. Pearson était de créer un drapeau canadien distinctif et sans ambiguïté.

Voici les trois propositions qui ont été retenues par le Comité parlementaire. Si vous étiez membre du comité lequel auriez-vous choisi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *