Pont de la rivière Manicouagan

Baie-Comeau, le 4 avril 2018 – La Société historique de la Côte-Nord est à la recherche d’une personne pour représenter le public au sein de son comité chargé d’organiser le concours Trouvons un nom au pont de la rivière Manicouagan en vue du cinquantième anniversaire de la mise en service de cette structure unique au Québec.

Conçu par le pionnier des ponts en acier galvanisé en Amérique du Nord, ce pont est l’œuvre d’Émile Laurence, un ingénieur à l’emploi des Travaux publics du Québec. C’est le seul exemple de pont connu au Québec à tablier intermédiaire de type Warren à verticale double à hauteur variable, avec de cordes caténaires, en acier galvanisé.

Cette structure fait partie du patrimoine technologique moderne du Québec, peut-on lire dans une évaluation patrimoniale commandée par Transports Québec en 2015. Elle a suscité de l’intérêt sur la scène internationale et est intimement liée au développement hydroélectrique de la Manicouagan et de la Côte-Nord. Ce pont a été conçu en fonction de la construction de Manic-2 et Manic-5 afin de permettre le passage de véhicules lourds plus hauts que les normes de l’époque.

Même s’il n’a jamais fait l’objet de discussions quant à sa valeur patrimoniale à Baie-Comeau ni dans la MRC de Manicouagan, le ministère des Transports du Québec lui reconnaît une valeur patrimoniale très élevée, ce qui vise à lui conserver son aspect d’origine. Quelques mois avant de périr dans un accident de voiture à Forestville, le député libéral Rodrigue Thibault en fit l’annonce le 21 août 1963. Son successeur, le député Pierre Maltais en dévoila la construction le 26 janvier 1966. Les travaux furent complétés le 10 octobre 1969 et le pont, ouvert à la circulation, cinq jours plus tard, sous un gouvernement de l’Union Nationale dirigé par Jean-Jacques Bertrand.

Le concours Trouvons un nom au pont de la rivière Manicouagan sera officiellement lancé le 10 octobre 2018 et prendra fin le 31 janvier 2019. Il s’adresse aux personnes âgées de 12 ans et plus du territoire de la MRC de Manicouagan. Cette dernière a accepté de commanditer une bourse de 500 $ qui sera remis au gagnant.

Pour compléter la composition de son comité, la Société historique souhaite la participation d’une personne du public. Les personnes intéressées sont priées de rédiger une courte lettre pour expliquer leur motivation à faire partie de ce comité et la faire parvenir à la Société historique, au 2, place La Salle, Baie-Comeau, G4Z 1K3 ou par courriel à shcn@globetrotter.net

– 30 –

Source : Raphaël  Hovington

Pour information, contactez Catherine Pellerin au 418 296-8228

2 commentaires sur « La Société historique lance un appel au public »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *